Dév. thématique / Zonéographie métamorphique :

                    subduction et collision ?

Les Alpes Franco-Italiennes préservent formidablement la zonation métamorphique héritée des étapes de subduction. L’occasion de souligner ici cette zonéographie métamorphique et de rappeler ce que signifient les ‘faciès’.


Les Alpes Centrales, par contraste, montrent une empreinte métamorphique collisionnelle beaucoup plus marquée (mais bien moins toutefois, que celle visible dans l’orogène Himalayen par exemple)

Sommaire                                                                           Excursion                                                                 Géodynamique

 





Rappel : les faciès métamorphiques (et minéraux symptomatiques)

~ 40 °C / km

~ 10 °C / km

Le rééquilibrage thermique vers un gradient métamorphique (et géothermique) plus chaud classiquement associé à la collision - par le jeu, entre autres, de l’épaississement crustal (cf. celui situé sous les massifs cristallins externes) et donc d’une augmentation de la production de chaleur radiogénique concentrée dans la croûte supérieure (éléments radiogéniques incompatibles tels que l’U, le Th, le K), n’est nettement visible qu’au niveau des Alpes Centrales (secteur Lépontin, en rouge).