Le massif de Dora Maira représente le socle du Briançonnais le plus interne. Il contient des paragenèses de très haute pression et basse température avec l’emblématique coésite. L’enfouissement est de l’ordre de 100 km !

Le massif de Dora Maira et la plaine du Pô,

vus depuis l’unité ligure du Viso

Une unité aux conditions P-T extrêmes :

environ 35 kbars, soit plus de 100 km de profondeur !





Le domaine

Briançonnais

...interne!

(7)

7

L’EXCURSIONexcu.html

La plupart des unités du Briançonnais interne a subi des conditions P-T autour de 15-20 kbar - 550 °C.

L’une d’entre elles a cependant atteint plus de 100 km !

Grenat pyrope de Dora Maira.  Noter l’échelle !